Katmandou

mai 22, 2017

Ses origines ancestrales, sa situation géographique et sa richesse culturelle en ont fait une destination légendaire. Katmandou n'est pas une ville comme les autres, c'est un symbole à la croisée du bouddhisme et de l'hindouisme, en plein cœur de l'Himalaya. Elle se dresse à plus de mille trois cents mètres d'altitude et révèle une capitale unique en son genre qui, au fil du temps, a su garder taille humaine. Au centre de la vieille ville trône le Durbar Square qui est un ensemble de trois places successives où l'on trouve différents temples, statues et édifices. Dans une ambiance particulière aux senteurs d'encens, on y découvre une architecture typique retraçant un passé riche et hétéroclite. Le Kumari Ghar est un palais en briques rouges dont l'entrée est gardée par deux lions imposants. D'une fenêtre à l'étage, on aperçoit parfois la Kumari, jeune fille considérée comme l'incarnation vivante de la déesse hindoue Taleju. Près de là, il convient de visiter l'ancien palais royal d'Hanuman Dhoka qui abritait les rois des dynasties Malla et Shah. Ceux-ci ont agrandi le complexe au fil des siècles. On y trouve de nombreuses cours intérieures, des jardins, des sculptures ainsi qu'un musée. Dans un style très différent, rendez-vous également au temple érotique de Jagannath. Ses nombreuses sculptures et bas-reliefs polychromes ne manqueront pas de créer la surprise et l'étonnement ! Plus au nord de la ville, le quartier de Thamel est un endroit populaire très représentatif de la vie locale. On y trouve quantité d'hôtels, de restaurants et de boutiques diverses et variées. Bien que très touristique, l'endroit n'en est pas moins passionnant et authentique. On peut y acheter tous types de souvenirs comme par exemple des pashminas, des couteaux traditionnels (qu'on appelle  Khukuris), des tapis typiques ou encore du papier imprimé népalais qui est une des spécialités de la région. Les prix pratiqués par les commerçants sont généralement assez bas. Les randonneurs et aventuriers en herbe  pourront aussi s'équiper afin de faire du trekking dans la vallée autour de la cité. Cela pourrait être une occasion pour partir à la découverte des sites environnants. Par exemple, le temple de Swayanbunath est absolument incontournable et il n'est situé qu'à deux kilomètres à l'ouest, au sommet d'une colline. A l’opposé, le sanctuaire de Bodnath est tout aussi renommé et est, entre autres, connu pour son stûpa, monument bouddhique typique, qui est le plus grand de tout le Népal.

Copyright © 2017 Voyage In. | Siège social - 12 Quai Duguay Trouin, 35 000 Rennes | 02.99.54.24.56 | info@voyagein.fr